Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
GR10.fr - La grande traversée des Pyrénées
16 avril 2018

dossier préparation - Le border Collie

bordercollie2

Le Border Collie (Border : frontière entre l'Ecosse et l'Angleterre, Collie : chien de berger)
Omniprésent dans le monde du pastoralisme Pyrénéen, vous le rencontrerez à coups sûr au détour d'un chemin. C'est un chien très sympa et d'une rare intéligence. Il ne vous posera aucun problème. Avec un peu de chance, vous le verrez travailler en compagnie de son berger.

  Histoire

Le border collie, est sélectionné à des fins pastorales, depuis plus de deux siècles. On suppose que la race a été fixée à l'aide de sang de Pointer anglais et de Setter Gordon. Par la suite, le terme « collie » est devenu synonyme de chien de berger. La race est fixée en 1893 par l'étalon Hemp qui est considéré comme son ancêtre. Le border collie tire son nom de la région dite « des Borders » (mot signifiant « frontière »), qui sépare l'Écosse de l'Angleterre, berceau de la race. Ce nom a été adopté dès 1915. Les premiers border collie sont arrivés en France au début des années 1980.

bordercollie2 Caractère

Le border collie est un chien de berger tenace, travailleur, très docile, concentré, ardent, intelligent, très craintif, mais très peu agressif, proche de son maître, c'est un bon gardien d'appartement ou de maison. Sa sélection, basée sur le travail, en fait un animal dynamique, actif et demandeur d'activités. Presque totalement sélectionné pour le travail sur troupeau, le border collie présente une particularité bien spécifique : il a un besoin irrépressible, presque obsessionnel, de rassembler, de rabattre tout ce qui semble se disperser ou fuir. Il peut cependant être un parfait compagnon, pour peu qu'on lui propose suffisamment d'activités.

Par contre, la sélection et le travail des éleveurs ont engendré une grande diversité de caractères et d'apparences. Dans l'idéal, le border collie n'est jamais agressif. Il ne doit pas non plus être trop craintif, mais la race l'est. C'est un chien équilibré, intelligent, capable d'analyser de nombreuses situations. Facile à dresser - si on tient compte de son très fort instinct de « rabatteur » et si on sait faire preuve de souplesse - il est capable d'apprendre et d'effectuer toutes sortes de tâches. C'est un chien très attachant, mais il peut se montrer dominant. Il faut rester très vigilant. Le maître peut avoir une très grande complicité avec son chien car celui-ci est très à l'écoute de son maître. Il est très « énergique » et demande beaucoup de temps à son maître.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
GR10.fr - La grande traversée des Pyrénées
Publicité
Publicité